logo_article

Accueil > Témoignages - paroles > Témoignage : une conversion au quotidien

Témoignage : une conversion au quotidien

"S’il est des conversions spectaculaires, nous sommes également invités à des conversions au quotidien. Depuis quelques mois je m’enfonçais petit à petit dans une fatigue physique et une tristesse, accentuée par le manque de soleil de cet hiver.

Au cours d’un week-end proposé par Fondacio, c’est une véritable conversion que j’ai vécu, un changement de direction. J’ai pris conscience de ce carcan qui me tenait prisonnière et dont les liens se resserraient au fil des jours.
Lors de la veillée de prière, j’ai déposé mon mal être au pied de la croix du Christ. En nous appuyant sur le texte d’évangile dans lequel Jésus pose à son disciple Pierre la question « Pierre m’aimes-tu ? » (Jn 21,15), nous avons été invités à entendre la question pour nous-mêmes et à y répondre à la place de Pierre. A ce moment-là, j’ai réalisé que si j’aimais Jésus plus que je m’aimais moi-même, Lui saurait prendre soin de moi et que si j’avais le souci de Jésus à travers mon prochain, c’est Lui qui se soucierait de m’apporter les temps de repos tant espérés.
Cette constatation m’a fait quitter un fonctionnement néfaste dans lequel j’étais sans en avoir conscience, pour entrer dans un chemin de vie.

J’ai très vite eu l’occasion de mettre en pratique cette nouvelle attitude. Alors que j’aspirai à prendre enfin un temps de repos, j’ai été appelée à garder, chez nous, notre petit fils qui avait la grippe. Sur le moment, bien que j’ai répondu « oui », j’ai eu beaucoup de mal l’accepter : je voyais encore mon besoin de repos passer au second plan. Mais je me suis souvenu de ce que j’avais reçu durant le weekend et j’ai déposé ma déception entre les mains de Jésus. Une solution m’est alors apparue, susceptible de satisfaire tout le monde : au lieu de le garder chez moi, j’irais garder mon petit-fils chez ses parents et je pourrais ainsi me reposer un peu, au moins pendant la nuit. Je me suis sentie tout de suite allégée de la moitié du poids qui pesait sur mes épaules : Jésus en avait pris sa part."

Maïthé

Evénements
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020




Coordonnées : Maison Notre Dame - 23, rue de l'Ermitage - 78000 Versailles | Mentions légales | Conception réalisation | Contact