logo_article

Accueil > Actualités > Archives > Actualités 2012-2013 > Animer une retraite spirituelle à Lérins, une première pour Fondacio (...)

Animer une retraite spirituelle à Lérins, une première pour Fondacio !

« Tout vivre avec le Vivant ! »

Une trentaine de personnes ont vécu, du 13 au 17 mars dernier, une retraite spirituelle à Lérins, dans le cadre du partenariat qui lie depuis plusieurs années les moines cisterciens à Fondacio.

Certains ont dû braver la neige et les anomalies de transports pour rejoindre non pas l’Ile aux Moines dans le Morbihan mais Saint Honorat, l’ile des moines de Lérins, en face de Cannes. La fameuse semaine où la France a été en dominante manteau blanc… Quatre jours en silence, pour se mettre à l’écoute de sa vie à la lumière des Ecritures, dans un lieu de toute beauté, à la fois chez les moines et avec Fondacio… L’île, un cadre somptueux, sobre et luxuriant, rythmé par les offices monastiques, offre tout l’espace pour une halte intérieure féconde.

Un public varié
Au cours de la journée, les retraitants ont pu écouter les enseignements (deux par jour) de Jean-Marc Liautaud, théologien, et faire un travail d’Evangile avec Geneviève Rodriguez. Le reste du temps est dédié à la réflexion et prière personnelle, aux offices ou travaux avec les moines (balayer le fort, coller des étiquettes sur les bouteilles, ramasser les tailles des oliviers…), avec aussi une possibilité de s’exprimer de ses mains (terre, peinture…), de se faire accompagner... Les retraitants : des acteurs locaux du partenariat, des voisins ou des membres de Fondacio, de la région ou de plus loin, tout nouveaux ou plus anciens.

A l’école de Pierre…
Une intervenante silencieuse et remarquable pour ces jours : la parole créative et évolutive au côté des orateurs. Imaginez : une croix et un Christ ressuscités (œuvres d’Hélène de Laage, créées et offertes spécialement pour cette première retraite et pour le partenariat) sont plantés dans un fût de chêne qui a contenu tant de raisin de la célèbre vigne des moines [1], un cep de vigne ayant vécu à quelques mètres de là, une brassée de blonds épis, un ‘gazon’ vif fait de grains de blé germés et poussés depuis des jours, des fleurs de printemps... Tout parle d’essentiel et du cœur de la retraite : passer de la mort, de nos morts et renoncements du quotidien à la Vie en plénitude offerte par notre Dieu créateur et sauveur. Car en ces jours, il est bien question de tout vivre avec le Vivant, de quitter des formes d’idéalisation d’un chemin de disciple, pour entrer dans un consentement au réel de nos existences fragiles, sujettes à de multiples combats et épreuves, promptes à toutes formes de reniements. Ensemble, à l’école d’un certain Pierre… Faire droit à l’humain de nos existences… Passer des seuils de conscience… Franchir sans cesse la ligne du mourir-naître

Fertiles alliages
Expérience toute nouvelle pour les uns, fortement renouvelée pour d’autre, la petite communauté des trente frères et sœur joue son rôle, discret et majeur, de cellule de salut à travers la fraternité et l’amitié, l’écoute et l’accompagnement, les moments de partage, de prière et d’intercession, les propositions de démarches personnelles… Un exemple : le dernier jour, la retraite ne se clôt pas, d’autant que l’entrée dans la Semaine Sainte approche : les retraitants sont invités à semer des graines de fleurs dans un espace du site. Parabole de nos terres intérieures en attente, ouvertes à la Vie qui vient, en permanence… Pour cette première expérience de retraite animée par Fondacio, une Parole allègre et érudite, illustrée de témoignage et piquetées de trait d’humour, se fraye au gré des ajustements du pas à pas et sans cesse reliée au socle des offices dans l’abbaye voisine – fertiles alliages en Eglise…

Odile Foch

Cueillettes de bilans…

« Il a manqué un jour !  »… « Jésus vit totalement dans le don reçu et Il peut devenir le ‘don-donné’. Il fait à chaque pas le choix de la confiance … »… « Il faut refaire ça l’an prochain  »… « Je repars boostée par ces jours, avec un nouveau souffle  »… « Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l’âme, c’est de sentir et de goûter les choses intérieurement (saint Ignace)  : invitation à vivre et demeurer avec Jésus et à ne pas tergiverser pour agir, me mettre en route sans attendre d’avoir plus de temps devant moi »…

Vivre cette retraite l’an prochain ?
Elle sera redonnée vraisemblablement à la même époque, guettez les informations sur notre site !

Evénements
juin 2021 :

Rien pour ce mois

mai 2021 | juillet 2021




Coordonnées : Maison Notre Dame - 23, rue de l'Ermitage - 78000 Versailles | Mentions légales | Conception réalisation | Contact