logo_article

Accueil > Pour réfléchir > Et votre couple, comment ça va ?

Et votre couple, comment ça va ?

Faites votre petit « Check-up »

Qu’est devenue ma vie de couple ? Certains domaines sont-ils un peu abîmés ? Pourquoi ne pas profiter d’une soirée en couple pour faire un petit bilan à deux ? La revue Familly* vous propose 18 questions pour vous y aider.

Intimité relationnelle

1. Ce qui nous avait attiré dans la personnalité de l’autre nous attire-t-il encore aujourd’hui ? Suis-je toujours convaincu d’avoir fait le bon choix ? Question difficile, car on sait bien que ces différences, qui souvent nous avaient attirés dans les premières rencontres, peuvent ensuite nous faire souffrir.

2. Notre sexualité nous procure-t-elle son lot d’heureuses surprises et de moments d’épanouissement ou est-elle devenue ennuyeuse, routinière et peu attirante ? La sexualité doit répondre à un véritable projet, sinon elle risque de s’enliser dans des rituels peu renouvelés où les conjoints ne se rencontrent plus vraiment.

3. Qu’en est-il des marques d’affection et de tendresse ? Pourquoi est-ce que je me sens bien avec mon conjoint ? Le lien qui me relie à l’autre est quelque chose d’invisible, mais il se tisse dans le secret de mon cœur, au travers du bonheur que je vis avec l’autre mais aussi au travers des moments plus difficiles.

4. Si nous sommes croyants, notre vie spirituelle de couple nous procure-t-elle de l’énergie et de la force, ou sommes-nous tombés dans une forme de devoir religieux ? Où en sommes-nous avec les belles promesses que nous formulions lors de notre mariage à l’Eglise ?

5. Est-ce que j’accepte que l’autre m’aime à sa manière et non pas selon mes attentes ? « Si tu m’aimais, tu ferais telle chose  » : cette phrase destructrice que j’avais résolu de ne jamais prononcer, voilà que je viens de la dire !

6. Prenons-nous des temps de qualité pour partager valablement nos préoccupations intérieures et nos émotions ? « Chéri, mon ordinateur m’attend ! ». Avant, on parlait du journal chronophage. Maintenant, l’ordinateur et les iPhones ont pris le dessus. « Mon conjoint ? Il attendra des jours meilleurs. »

Vie quotidienne

7. Existe-t-il des zones d’activités qui suscitent un intérêt commun et qui nous permettent de bien nous retrouver ? Ou alors nos intérêts divergents tendent-ils à nous éloigner l’un de l’autre ? Avoir des intérêts divergents n’est pas forcément négatif, tant que les deux conjoints l’acceptent d’un commun accord et qu’aucun des deux n’a l’impression de les subir.

8. De quelle manière communiquons-nous ? Sur le ton de gens pressés qui n’ont plus rien à se prouver ou sur le ton de ceux qui veulent entretenir la politesse et la tendresse ? Beaucoup de couples connaissent un certain relâchement : ils ne se disent plus bonjour correctement, deviennent grossiers, ne maintiennent plus une hygiène convenable, etc.

9. Les tâches à la maison ont-elles fait l’objet d’un partage équitable ou l’un des deux conjoints est-il au service de l’autre ? La culture des familles d’origine exerce une grande influence sur un possible déséquilibre des rôles et sur la répartition des tâches.

10. Est-ce que nous nous sentons à l’aise chez nous ? Avons-nous du plaisir à rentrer à la maison ou notre appartement en désordre atteint-il notre moral ? Bien sûr, les appartements sont parfois petits, mais certains fleurent bon et donnent envie de s’y arrêter, tandis que d’autres accusent la vaisselle sale dans l’évier et les chaussettes qui traînent.
11. Quels moyens mettons-nous en oeuvre pour résoudre des tensions ou des conflits ? Sommes-nous capables d’en sortir rapidement et de trouver la pédale du frein ? Certains couples ne connaissent que l’emplacement de la pédale de l’accélérateur...

12. Avons-nous confiance l’un en l’autre ? Comment gérons-nous les petites ou grosses tensions liées à ceux qui côtoient notre conjoint ? Quand une femme s’approche un peu trop de mon mari, je vais simplement me tenir à côté de lui, plutôt que de lui faire une scène après coup... Changements et défis

13. Nos finances sont-elles un objet d’inquiétude et de tensions ? Des finances insuffisantes ou mal gérées sont une source de tension et de lente érosion pour les couples.

14. Est-ce que je supporte encore mes beaux-parents ? Ou bien suis-je déjà en train de dire à l’autre : « Tu es comme ton père » et « Tu es comme ta mère » ? Oh la vilaine comparaison que voici ! Et pourtant, qui ne l’a jamais formulée ?

15. Où en sommes-nous par rapport aux enfants ? Si nous en avons, notre vie de couple est-elle restée satisfaisante ? Si nous n’en avons pas, est-ce un problème, un choix ? Les enfants sont un cadeau, mais tout l’avenir du couple ne devrait pas tourner autour d’eux. Sinon, le couple est sacrifié.

16. Avons-nous régulièrement un projet (loisir, sortie, amis, vacances) dont nous nous réjouissons et que nous allons gaiement préparer ensemble ? Les projets à grand budget, pourquoi pas, mais ils ne deviendront pas habituels. Les petits projets sont faciles à imaginer et pas du tout facultatifs ! Quoi de plus agréable qu’un petit café au bord du lac ou une balade en forêt ?

17. Si nous allons au-devant de changements importants, comme la venue d’un enfant, un changement de travail, un déménagement ou un gros achat, comment nous y prenons-nous pour le vivre harmonieusement et à quel point nous concertons-nous ? Comme les changements sont de gros facteurs de stress, il est judicieux de réduire ces tensions en imaginant les scénarios à l’avance et en faisant de la prévention.

18. Nos relations avec nos amis et notre entourage nous apportent-elles autant d’éléments positifs qu’elles nous pompent d’énergie ? Vive les invitations jusqu’à pas d’heure ! Mais à qui la corvée de vaisselle, une fois les invités partis ? Finalement, avons-nous globalement un sentiment de satisfaction par rapport à notre couple ? Ou sommes-nous un peu mitigés ? « Ouais, pas mal, mais ça pourrait être mieux » : si votre bilan ressemble un peu à cela, c’est qu’il est temps d’entreprendre courageusement quelque chose. Cours pour les couples, lecture de bons bouquins, entretiens de couple avec un coach : mieux vaut prévenir que guérir !

Christian REICHEL, pasteur et conseiller conjugal

Paru dans l’édition février-avril du magazine Family : http://www.magazine-family.info - Reproduit avec autorisation

*Ouverte à l’inter-confessionnalité, Fondacio collabore à cette revue.

Evénements
décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020




Coordonnées : Maison Notre Dame - 23, rue de l'Ermitage - 78000 Versailles | Mentions légales | Conception réalisation | Contact