logo_article

Accueil > Actualités > Archives > Actualités 2012-2013 > Une semaine autour de l’étape de la retraite

Une semaine autour de l’étape de la retraite

A nouveau la session Re-Traiter ma vie fait le plein cette année, du 21 au 26 janvier, à Besançon : 150 participants, dont une centaine qui rejoignent cette proposition de Fondacio pour la première fois. Le passage à la retraite et les problématiques nouvelles qu’il engendre suscitent un réel écho chez nos contemporains. Cette semaine, il est question de « réfléchir, avancer, espérer »…


Malgré une météo très enneigée, les personnes ont pu rejoindre les lieux en temps voulu. Les organisateurs sont rassurés.

Musique et socle commun
D’emblée, un groupe partant, interactif, dès le temps de l’accueil ludique par régions. Jour après jour, des thèmes sont proposés à la réflexion des participants : les enjeux de cette nouvelle étape, une relecture des parcours de vie des uns et des autres, la quête de sens et la possible recherche de Dieu, la question de nouvelles fécondités, un à venir à inventer…
En matinée, chaque journée offre un socle commun, avec des apports sur le thème, alliés à des témoignages qui marquent, des temps de solitude et de réflexion personnelle, suivis de partage en petits groupes. L’après-midi, des ateliers de détente, de créativité (terre, danse, écriture…) ou à thèmes (projets d’avenir, fécondité, autour de l’état de vie…) permettent de poursuivre le chemin, en modalités à la carte. L’Eucharistie de fin de journée dans la grande chapelle de La Roche d’Or, est optionnelle. Les soirées, dans le droit fil des journées, ouvrent de nouvelles portes et peuvent proposer des démarches personnelles pour accompagner le travail de la semaine. Clin d’œil sur le passage furtif, matinal et décalé, de « Ferdinande », qui fait un lien entre la veille et le jour J… La soirée de fête du vendredi soir, sur le thème de la Musique cette année, permet à de multiples talents et registres de s’exprimer.

Sas et trépied…
Au gré des interventions de ce crû 2013, des images fortes sont apportées par l’équipe d’animation, qui s’exprime en duos complémentaires. Chacun s’est approprié la thématique du jour et la relie avec pertinence à son propre parcours de retraité. Ainsi pour Françoise, le passage à la retraite apparaît comme un sas qui requiert temps, ouverture, réajustements multiples. Daniel le sculpteur sur bois évoque les brèches, nœuds et cassures de nos existences comme autant d’opportunités d’en faire des œuvres d’art. Ses deux créations disposées sous les yeux du public : superbes et convaincantes illustrations… Louis-Marie, « l’homme du désert », invite notamment à s’ouvrir à l’inattendu d’un parcours.

JPEG - 65.6 ko
Photo Daniel BLANC, retraité, sculpteur amateur


Les 150 chercheurs de sens rassemblés dans la salle peuvent, sur l’invitation de Pierre-Yves, écouter résonner en eux la source intérieure en nommant, en trois mots, « l’eau vive de leur vie ». Ecoute – service – habiter – rencontre – oser - aider – joie - don – regard – profondeur – transmettre - Présence… : parmi les mots qui sonnent clair ce matin-là. En fin de semaine, grâce au trépied d’Anne-Marie, chacun peut vérifier l’harmonie de ses engagements et positionnements : personnels, avec d’autres et pour d’autres.

« Ici-haut » !
Cette année, les animateurs se sont approprié la métaphore de la traversée en mer. En mode sérieux ou humoristique, la « croisière » Re-traiter ma vie a permis à la fois 150 parcours singuliers (aidés en cas de besoin par un professionnel du service écoute) et une semaine en mode « communautaire ». Lorsque vient l’heure du bilan, de nombreux échos des participants soulignent la puissance d’engendrement d’une telle rencontre, la force des liens de vérité et de simplicité mutuellement instaurés, à travers les moyens offerts. Quand certains courants peuvent opposer « le ciel bleu de là haut  » et « les vicissitudes ici-bas  », un participant résume la teneur de la semaine pour lui : « Nous avons vécu des jours ‘ici-haut’  ». Un choix de mots en pertinente harmonie avec un message clef de ce lieu de la Roche d’Or, où tout est parole : une forme de sobre abondance, l’attention au moindre détail, art et beauté…

Odile Foch

Bonus :

Quelques échos entendus le dernier jour :

- « Je repars léger, avec une inébranlable force d’amour »
- « On a vécu un petit bout de Paradis »
- « J’ai osé ouvrir ma boîte de Pandore »
- « J’ai goûté à l’existence-ciel »
- « Des témoignages exceptionnels ».
- « Un bon terreau qui va fermenter »…
- « Le temps de parler de choses importantes avec mon épouse »
- « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant ? »
- « Espaces de liberté offerts par la bienveillance »
- « J’accueille un avenir possible après un deuil de quatre ans »…
- « J’ai confiance en l’être humain quand il se met à l’écoute de sa vérité »…

Quelques échos glanés dans les ateliers proposés l’après-midi :

- Tous les ingrédients de ce que j’aime : temps d’échange, d’intériorité, de silence, de création…
- Je peux m’écouter : la terre malaxée par mes mains est plus à l’écoute de moi-même que ma tête…
- Ce qui s’accueille sans jugement libère et révèle
- Invitée à habiter ma vie, innover, laisser pétiller…
- Ecrire : comme un face à face avec ce qui se travaille en moi…
- Détente et joie, importance de respirer lors d’un processus créatif…
- Combien de trésors dans nos imaginations : arrêtons de nous les cacher !
- J’ai pu donner de l’essentiel et découvrir plus d’empathie envers chacun…
- Sortir de ma logique d’être sérieux, que de bienfaits !
- Je découvre un rêve de mon mari…
- Sortir de comportements convenus imposés par notre éducation et systèmes de vie…
- Mon corps est tout content de m’accompagner…
- Vivre plus proche de ma réalité sans avoir peur du passé révolu…
- Nous découvrir par une méthode douce, l’humour avec nous-mêmes, qui permet une distance salutaire
- Retrouver la puissance créatrice d’un cœur d’enfant.

Seniors ou non, pour notre méditation !

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence… Je vous souhaite surtout d’être vous. »
[Jacques Brel] _ « On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la peau. Renoncer à son idéal ride l’âme. »
[Général Mac Arthur]

- En savoir+ sur la session Re-traiter Ma Vie

Evénements
septembre 2021 :

Rien pour ce mois

août 2021 | octobre 2021




Coordonnées : Maison Notre Dame - 23, rue de l'Ermitage - 78000 Versailles | Mentions légales | Conception réalisation | Contact